filature


filature

filature [ filatyr ] n. f.
• 1724; de filer
I
1Ensemble des opérations industrielles qui transforment les matières textiles en fils à tisser. Filature de la laine, du coton, de la soie. Opérations de filature : nettoyage, battage, cardage, peignage; étirage, doublage; filage, envidage, bobinage, moulinage, dévidage.
2Usine où est fabriqué le fil. Les filatures de Roubaix. « la filature où les grands métiers manœuvraient doucement leurs larges nappes de fils blancs » (Maurois).
II(1829) Action de filer, de suivre qqn pour le surveiller. Fam. filoche. Prendre qqn en filature. Filature à pied, en voiture.

filature nom féminin (de filer) Ensemble des opérations de transformation des fibres textiles en fils. Établissement où l'on file en grand les matières textiles. Action de filer, de suivre à la piste un individu, pour surveiller ses faits et gestes : Détective privé qui se charge de filatures.

filature
n. f.
rI./r
d1./d Ensemble des opérations de transformation des matières textiles en fil.
d2./d Usine, atelier où se font ces opérations.
rII./r Action de filer qqn (pour le surveiller). Prendre en filature.

⇒FILATURE, subst. fém.
A.— [Correspond à filer I A] TEXT. Ensemble des opérations (industrielles) de transformation des matières textiles en fil. Diriger et conduire la filature du lin, de la laine et du coton destinés à vêtir et à procurer le linge nécessaire à la famille (CRÈVECŒUR, Voyage, t. 1, 1801, p. 200).
P. méton. Usine où se pratiquent en grand ces opérations. Elle [la tante] est pauvre et l'envoie [Mlle Bovary], pour gagner sa vie, dans une filature de coton (FLAUB., Mme Bovary, t. 2, 1857, p. 208). Elle déboucha dans une éclaircie entre les hauts bâtiments de la filature (ROY, Bonh. occas., 1945, p. 322).
P. métaph. Elle [l'araignée] n'est pas seulement un fileur, elle est une filature. Concentrée et circulaire (MICHELET, Insecte, 1857, p. 203).
B.— [Correspond à filer I B] Action de suivre quelqu'un pour le surveiller. La filature est bonne, avec relais des agents de distance en distance (HUGO, Misér., t. 2, 1862, p. 587).
Prendre qqn en filature. Se mettre à le filer. Nous prenions souvent en filature de vieux Parisiens sans importance, tout pimpants de guêtres et de pantalons gris (FARGUE, Piéton Paris, 1939, p. 84).
REM. Filaturer, verbe trans. rare. Suivre quelqu'un. Synon. usuel filer. C'est Poitrat Léonce! J'en suis sûr! Il me filature depuis toujours... il me cherche ce gars-là! (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 3).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. A. 1. 1724 « établissement où l'on file des textiles » (Ordonn. ds Encycl. Méth. Arts et manuf. Soieries ds DG); 2. 1801 « opération par laquelle sont filées les matières textiles » la filature du lin, de la laine et du coton (CRÈVECŒUR, loc. cit.). B. 1829 « action de filer une personne » (Mémoire d'un forban philosophe, Paris, Moutardier, p. 211 ds Fr. mod. t. 13, p. 128). Dér. du rad. de filer; suff. -(at)ure. Fréq. abs. littér. :78. Bbg. DUBUC (R.). Ét. terminol. sur certains termes de text. Banque Mots. 1973, n° 6, p. 189.

filature [filatyʀ] n. f.
ÉTYM. 1724, sens I., 2.; de filer.
———
I
1 (1835). Ensemble des opérations industrielles qui transforment les matières textiles en fils à tisser (→ aussi Filage). || Filature de la laine, du coton. || Opérations de filature : lavage, nettoyage, brisage, battage, cardage, peignage; étirage, doublage; filage, boudinage, envidage, bobinage, moulinage, dévidage, gazage. || Machines utilisées pour la filature : ouvreuse, bobinoir, réunisseuse, banc d'étirage, banc à broches, renvideur self-acting, métier à filer.
(Abusif). || Filature de la soie (c'est un étirage ou un dévidage des cocons).
2 Usine où est fabriqué le fil (→ vx Filerie). || Les filatures de Roubaix. || Ouvrier d'une filature.
1 (…) la filature où les grands métiers manœuvraient doucement leurs larges nappes de fils blancs (…)
A. Maurois (→ Épinceteur, cit.).
2 (Au siècle dernier) Des enfants de huit ans mal nourris, employés comme dévideurs de trame ou comme porteurs de bobines dans les filatures, restaient seize heures debout.
Bernanos, les Grands Cimetières sous la lune, p. 333.
———
II (1829). Action de filer (I., B.), de suivre qqn pour le surveiller. || Policier privé qui prend un individu en filature.
3 Si l'autre le laissait marcher devant et ne le saisissait pas encore, c'était, selon toute apparence, dans l'espoir de le voir aboutir à quelque rendez-vous significatif et à quelque groupe de bonne prise. Cette opération délicate s'appelle « la filature ».
Hugo, les Misérables, V, III, III.
4 Une femme un peu affolée, qui porte un paquet comme celui-là sous le bras, et qui tourne dans trois ou quatre rues à la recherche de l'endroit qu'on lui a indiqué, il n'en faut pas plus pour qu'un policier la prenne en filature.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. II, XX, p. 228.
DÉR. Filateur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Filature — Fil a*ture (?; 135), n. [LL. filatura, fr. filare to spin: cf. F. filature. See {Filatory}.] 1. A drawing out into threads; hence, the reeling of silk from cocoons. Ure. [1913 Webster] 2. A reel for drawing off silk from cocoons; also, an… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • filature — [fil′ə chər] n. [Fr < pp. of LL filare, to spin: see FILE1] 1. a spinning into threads 2. a) a reeling of raw silk from cocoons b) a reel for this c) a place where this is done …   English World dictionary

  • FILATURE — s. f. Lieu, établissement où l on file en grand la soie, la laine, le coton, etc. Filature de soie. Filature de laine. Filature de coton. Il a une riche filature. Le chef, les ouvriers d une filature.   Il se dit, quelquefois, de L action ou de l …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • FILATURE — n. f. Usine où l’on file en grand les matières textiles. Filature de soie, de laine, de coton. Le contremaître, les ouvriers d’une filature. Il se dit, quelquefois, de l’Action ou de l’art de filer en grand. Appliquer les machines électriques à… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Filature — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Filature désigne : Filature, un atelier de transformation des fibres textiles en fils ; Filature, une technique de renseignement, réalisée par… …   Wikipédia en Français

  • filature — (fi la tu r ) s. f. Usine où l on fabrique du fil pour étoffe.    L art de filer en grand. La vapeur appliquée à la filature.    Action de filer. •   Depuis la filature de l or avec la soie jusqu à la perfection des plus riches tissus, nous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Filature — Fi|la|tu|re [... ty:rə] die; , n <aus gleichbed. fr. filature> (veraltet) Spinnereibetrieb …   Das große Fremdwörterbuch

  • filature — nf., FILATURA (Albanais). A1) v. , prendre en filature => Pister, Suivre …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • filature — noun Etymology: French, from Late Latin filatus, past participle of filare Date: 1759 a factory where silk is reeled …   New Collegiate Dictionary

  • filature — /fil euh cheuhr, choor /, n. 1. the act of forming into threads. 2. a reel for drawing off silk from cocoons. 3. the reeling of silk from cocoons. 4. an establishment for reeling silk. [1750 60; < F < ML filatura the spinning art, equiv. to… …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.